Retour

Legazpi

Top 10 Gipuzkoa

Legazpi

Contrairement aux trois autres villages qui se sont industrialisés plus tard, à Legazpi l’histoire du fer a commencé au XIe siècle, avec les forges à vent installées dans les montagnes (appelées « haizeolak » forges éoliennes ou « gentiletxeak » maisons des habitants).

XII. mendean, burdinolak ibaien ertzera jaitsi ziren indar hidraulikoa aprobetxatzeko. XV. mendean, nekazaritzako eta artzaintzako jarduerekin batera, 20 burdinola baino gehiago zeuden herrian.

Au XIIe siècle, les forges descendent sur les rives du fleuve pour profiter de la force hydraulique. Au XVe siècle on comptait plus de 20 forges qui fonctionnaient parallèlement aux activités agricoles et pastorales.

Les forgerons ou « olagizon » se sont toujours disputés avec les « baserritarrak », les fermiers, pour revendiquer leur statut de premiers habitants de la vallée. La véritable raison était le besoin des forêts pour obtenir du bois, qui était la matière première nécessaire au fonctionnement des forges. Il faut savoir que ces deux groupes étaient régis par des codes de lois différents.

Le déclin des forges commença à s’amorcer au XIXe siècle tant à Legazpi que dans toute la province de Gipuzkoa ; elles durent s’adapter à la nouvelle époque et furent transformées en moulins, en scieries ou en centrales électriques pour l’industrie du papier.

Avec la disparition des forges, les premiers ateliers artisanaux furent créés et l’un d’entre eux, fondé en 1908, devait devenir l’atelier Patricio Echeverría S.A. ; il employait 12 ouvriers à ses début mais s’est progressivement développé jusqu’à devenir la plus grande usine de la ville.

À partir de 1950, la prospérité des industries situées à Legazpi a attiré de nombreuses personnes dans la municipalité. Le nombre d’habitants, 1 246 en 1900 n’a cessé de croître jusqu’à atteindre 10 588 en 1980. Les indices démographiques commencèrent à décliner à partir de cette date en raison des graves crises économiques.

Aujourd’hui, bien que quelques fermes se consacrent à l’élevage et produisent des produits artisanaux, les principaux moteurs de l’économie de Legazpi sont l’industrie et les services.

Liens d'intérêt