Retour

L'emblématique baie de Pasaia et l'essence du Pays Basque

L'emblématique baie de Pasaia et l'essence du Pays Basque

L'emblématique baie de Pasaia et l'essence du Pays Basque

En partant de la baie de Pasaia, Oarsoaldea nous présente un grand nombre de propositions variées qui nous font découvrir l'histoire d'une région unique sur laquelle nous reviendrons encore et encore.

Vendredi

Si vous êtes arrivé vendredi, vous serez sûrement impatient de vous connecter avec cette région qui se trouve à un pas de Saint Sébastien, entre la côte et la mer. À Errenteria, Lezo, Oiartzun et Pasaia, vous trouverez des logements de tous types, des hôtels urbains modernes aux maisons rurales traditionnelles situées en pleine nature. Si vous avez envie de vous reposer, c'est parfait, et sinon, dans l'un des 4 villages de cette région, vous trouverez une ambiance animée le vendredi avant le dîner.

 

Samedi Pasaia, le fjord basque

Nous commençons notre voyage à Pasaia, un véritable village de pêcheurs unique sur toute la côte basque. Pasaia est accessible par les transports publics et privés, mais également à pied par le mont Ulia depuis Donostia-San Sebastian (8 km) et le mont Jaizkibel (21 km) depuis Hondarribia. Pasaia est composée de deux centres historiques : Pasai Donibane et Pasai San Pedro, chacune avec une seule rue pavée pleine de bâtiments chargés d'histoire qui donnent sur l'emblématique baie de Pasaia, autrefois port baleinier et centre de construction navale et aujourd'hui le port commercial le plus important de Gipuzkoa. Pasai Donibane et Pasai San Pedro sont situées l'une en face de l'autre, séparées par les eaux de la baie et reliées par un petit bateau (bateau à moteur) qui fait des allers-retours continus comme transport public. La meilleure façon de s'enivrer de l'atmosphère maritime de Pasaia est de se promener dans les centres historiques de San Pedro et de Donibane et, comme le veut la coutume chez les habitants, de faire une promenade jusqu'à l'embouchure de la baie. Mais il y a aussi plusieurs choses qui sont incontournables. Tout d'abord, l'usine maritime basque d'Albaola, un musée où l'on retrouve la tradition de la menuiserie de bord de mer. On y travaille actuellement devant le public à la reconstruction d'une réplique d'un baleinier du XVIe siècle, le spectaculaire nao San Juan. Le Navire Ecoactivo Mater, le dernier thonier construit en bois au Pays basque, est également fondamental. Vous pourrez y découvrir les techniques de pêche et tout ce qui a trait à la vie de nos pêcheurs grâce à une visite guidée. Enfin, vous ne pouvez pas partir sans avoir goûté à la gastronomie locale, avec des spécialités de grillades de poissons et de fruits de mer. L'offre est large et les vues sur la baie sont impressionnantes.

 

 

Samedi Errenteria, «le petit Manchester basque»

Nous allons à Errenteria. Avec un vaste centre historique au tracé médiéval, classé Bien d'intérêt culturel et connu comme le « petit Manchester basque » pour son passé industriel, c'est aujourd'hui une ville pleine de vie culturelle et commerciale. Nous vous recommandons de vous promener dans les 7 rues qui composent le quartier médiéval et également dans les environs, où vous trouverez une infinité de boutiques et de bars de pintxos avec une offre gastronomique variée, ainsi que des restaurants pour tous les goûts. Ne manquez pas le Centro del Traje, situé dans un bâtiment historique du centre-ville (Kapitain-etxea), qui possède une vaste collection de vêtements basques et internationaux à travers l'histoire ; et le Fort de San Marcos, un ancien fort militaire transformé en mirador naturel par excellence de la région et un musée, où vous pourrez pénétrer dans les passages souterrains du fort.

Dimanche

Oiartzun, une ville aux racines basques authentiques située dans une splendide vallée verdoyante, avec son imposant massif granitique d'Aiako Harria qui donne son nom à son vaste Parc Naturel, d'une grande richesse géologique. Oiartzun offre de nombreuses possibilités de randonnées : itinéraires homologués par le Parc naturel, monuments mégalithiques, etc. C'est un village réparti sur différents quartiers mais qui possède également son centre historique, Elizalde, où l'on peut voir des bâtiments de grande importance architecturale, comme l'église de San Esteban de Lartaun. En outre, elle propose une large gamme de cuisines basées principalement sur la cuisine traditionnelle, tant dans le centre-ville que dans l’environnement rural. Ici, n'oubliez pas de vous rendre dans les galeries des mines d’Arditurri, exploitées depuis l'époque romaine avec des vestiges de différentes époques, et de vous promener le long de la Voie Verte, ancien tracé du train minier aujourd'hui transformé en voie verte pour les piétons et les cyclistes.

Dimanche Lezo et les offrandes des hommes de la mer

Nous continuons notre promenade et nous nous dirigeons vers Lezo, où nous pouvons nous rendre à pied ou en bus depuis Donibane (1,5 km). C'est un petit village lié à la mer tout au long de son histoire, idéal pour une promenade dans son charmant quartier historique très bien conservé ; si vous n'avez pas encore mangé, profitez-en pour prendre quelque chose dans l'un de ses restaurants. N'oubliez enfin pas de visiter la basilique du Santo Cristo qui abrite l’une des rares images de Christ imberbe d'Europe et qui est ouverte tous les jours ; cette basilique était traditionnellement un haut lieu de dévotion où les fidèles venaient faire des offrandes ex-voto en remerciement des faveurs accordées par la Divinité.